Archives de catégorie : Revue_Gesi

Page WEB pour le GESI N°99

Au dessous de l’éditorial de ce numéro 99, vous trouverez le lien pour télécharger les documents étudiants utilisés dans les SAÉ qui sont présentées dans le dossier “Les SAÉ par l’exemple” .

ÉDITORIAL

Chers amis, chers collègues,

C’est avec une grande fierté que je vous présente ce numéro 99 du GeSi, à l’occasion du 50e colloque GEII, organisé cette année à Marseille.

Nous voici à la veille d’un évènement, qui, depuis cinquante ans déjà, constitue le point d’orgue de l’année universitaire pour tous les départements GEII de France. Son organisation n’aurait pu être possible sans le travail acharné d’une équipe composée d’enseignants, enseignants-chercheurs, personnels techniques, secrétaires, gestionnaires mais aussi étudiants, qui ont œuvré conjointement afin de rendre ces trois jours inoubliables. La préparation de ces journées fût également l’occasion, au travers d’une belle aventure, de renforcer les liens entre les départements GEII de Marseille et de Salon de Provence.

Avant toute chose, je souhaite dédier quelques lignes à toutes celles et tous ceux qui ont consacré leur temps, leur énergie à l’organisation de ce colloque, faisant face bien sûr à toutes sortes de difficultés, mais toujours dans la bonne humeur et avec l’humour qui caractérise cette solidarité issue de l’histoire commune des deux départements GEII Marseille et Salon de Provence.

Marseille, terre d’accueil de cet événement, n’en est pas à sa première expérience puisque cette édition 2024 fera suite à celle de 2007, que la cité phocéenne a déjà eu l’honneur d’abriter. Nous voici donc 17 ans plus tard, sur les traces de l’équipe conduite, à l’époque, par Yves Estève.

Marseillais d’adoption, je me fais ici porte-parole de cette ville aux multiples facettes. Ville aux 2600 ans d’histoire, entre terre et mer, où les collines de Pagnol rivalisent de beauté avec les calanques sauvages. Sa gastronomie ensoleillée, berceau de la fameuse bouillabaisse, est à l’image de son caractère chaleureux et généreux. Je vous invite à découvrir cette ville atypique où chaque rue raconte une histoire, où chaque sourire est un rayon de soleil, sous l’œil bienveillant de la « Bonne Mère » qui, selon la tradition populaire, veille sur tous ses enfants depuis le sommet de Notre-Dame-de-la-Garde.

Marseille, c’est aussi l’accent. Comme l’a si bien dit JeanJacques Rousseau : « l’accent est l’âme du discours, il lui donne le sentiment et la vérité ». Et dans notre belle cité, l’accent chante et résonne tel le chant des cigales. Ici, on se sent « tarpin » bien, surtout quand « y a degun » à siroter un « fly » sur la Canebière. Si le sens vous échappe, c’est avec grand plaisir que je vous éclairerai lors de votre séjour marseillais. Car, à Marseille, chaque mot est une mélodie, chaque phrase une aventure prête à être partagée.

Pour cette 50e édition du colloque GEII, je vous invite à vous laisser emporter par la passion et l’enthousiasme qui animent notre communauté GEII depuis un demi-siècle, sous la houlette envoûtante du charme marseillais. Que cet événement soit l’occasion de célébrer nos unités, de partager nos expériences et de tisser de nouveaux liens qui perdureront au-delà de ces quelques jours.Bienvenue à Marseille, au cœur de la Provence.

Bienvenue au 50e colloque GEII 2024 !

Ce GeSi numéro 99 est particulièrement riche en contenu et en émotions. Il vous transporte au cœur de l’actualité de la communauté GEII, mettant en lumière ses réalisations, ses défis et ses aspirations.

Dans la première partie de ce numéro, vous plongerez au cœur du 50e colloque GEII de Marseille qui promet d’être riche en échange d’expériences dans les domaines de l’enseignement scientifique et technique, avec l’objectif de faire évoluer les méthodes (approche par compétence, apprentissage par problèmes, classe inversée, apprentissage par projet). Vous découvrirez les Départements GEII de Marseille et de Salon de Provence, leur histoire, leurs spécificités avant de découvrir succinctement les six commissions du colloque.

Un dossier spécial consacré aux SAÉ constitue également un temps fort de ce numéro. Vous plongerez ainsi au cœur de projets concrets et découvrirez une SAÉ dédiée au dimensionnement et à la mise en service d’un système de conversion d’énergie, une chaîne de trempe et plongerez dans l’art de scénariser les SAÉ pour une expérience d’apprentissage originale.

Enfin, vous ne manquerez pas de découvrir les dernières actualités de la communauté GEII, à travers différents événements marquants de l’année : l’Assemblée Générale du GeSi qui a dégagé des axes d’évolution pour les 5 prochaines années, GEII fait sa conf’, la visite de la ministre de l’enseignement supérieur à Marseille et à l’IUT GEII de Salon de Provence, en passant par l’hommage rendu à Georges Michaïlesco. Enfin nous vous partagerons la « journée Portfolio » à l’IUT de Bordeaux, une occasion unique de mettre en lumière les talents et les compétences de nos premiers diplômés du B.U.T.Je vous souhaite une bonne lecture !

Wenceslas RAHAJANDRAIBE,
Chef de Département, IUT GEII de Marseille

Télécharger les documents

Pour télécharger les documents étudiants présentés dans l’article “Dimensionnement et mise en service de la partie puissance et commande d’un système de conversion d’énergie” de Bertrand CHARIER (Poitiers) : Lien vers archive

Pour télécharger les documents étudiants présentés dans l’article “Conception et réalisation d’un système de traitement thermique « Chaîne de trempe »” de Michèle CARETTE et David LE TORRIELEC (Lille) : Lien vers fichier Pdf
On trouve , dans ce document PDF :
– une présentation générale de la SAE (page 1 à 13) destiné à une présentation en amphi- un texte de présentation de l’ensemble de la SAE (pages 14 à 17)
– SAE parcours EME : Convoyeur + trempe : 18-22
– SAE parcours ESE: Système électronique de contrôle : 23-32
– SAE parcours AII : 33-39

Pour télécharger les documents étudiants présentés dans l’article “Scénariser les SAÉ pour répondre au référentiel de compétences” de Frédéric CAYREL et Sylvie AUBERT (Tours) : Lien vers archive
On trouve dans ce dossier :
– le dossier dédié à la SAÉ du semestre 1 (Concevoir)
– le dossier dédié à la SAÉ du semestre 3 (Vérifier – Maintenir)

« Un métier, Une filière, Un avenir »

Nous organisons une soirée – Robotique le 17 avril de 19h30 à 20h30 sur YouTube .

L’objectif de cet événement est de présenter des métiers à nos étudiants et de faire connaitre des filières. 

Nous avons choisi pour cette première édition, les métiers de la robotique avec 3 industriels : FANUC fabricant de robots et Rovaltech Intégrateur robotique. 

N’hésitez pas à partager cette information auprès de vos collègues, de vos étudiants et sur le site Internet GESI.

Bonne journée 

Bien à vous 

Pascal et Pascale pour la commission enseignement du club EEA 

Gesi N° 98 – Colloque de Mulhouse : Dossier : le Portfolio en BUT GEII

ÉDITORIAL

Chers amis, chers collègues,

Bienvenue dans ce nouveau numéro du GeSi consacré aux actes du colloque de Mulhouse et à un dossier spécial sur le portfolio.

C’est avec un immense plaisir et beaucoup d’enthousiasme que j’ai débuté depuis le 1er juillet dernier mon mandat de Président de l’Assemblée des Chefs de Département (ACD) GEII et de l’association des départements GEII des IUT de France, le GeSi. Je ne peux commencer ces quelques mots sans remercier une nouvelle fois notre ancien Président, Ali Sari pour son investissement sans faille durant cette période compliquée que nous avons traversée ces trois dernières années entre crise sanitaire et réforme à marche forcée qui a crispé beaucoup d’entre nous. Malgré les difficultés, il a su avec le bureau, l’ACD et tous les collègues volontaires, mettre en place ce nouveau diplôme qui est une petite révolution dans le paysage de l’enseignement supérieur. Il n’est pas parfait, il y a des améliorations à apporter mais il suscite l’adhésion de nos étudiants. Nous pouvons être fiers du travail accompli !

Un des points forts de la réforme des IUT et de la mise en place du B.U.T. est bien sûr l’approche par compétence (APC). C’est une révolution pédagogique pour la plupart d’entre nous ! Elle doit nous permettre d’accompagner et d’évaluer différemment nos étudiants. C’est une opportunité pour toutes les équipes pédagogiques de s’adapter, d’une part, aux nouveaux profils d’étudiants parfois déconcertants, et, d’autre part, à l’évolution toujours aussi rapide des technologies liées au GEII au travers notamment des situations d’apprentissage et d’évaluation (SAÉ).

Cela m’amène à saluer et à remercier les précédents présidents de l’ACD GEII avec qui j’ai eu l’honneur de travailler depuis que je participe activement aux ACD et colloques GEII : Patrice Guillerm, Philippe Lavallée et Fabien Nebel. Que de chemins parcourus depuis cette formation FA2L en 2015 qui a définitivement changé ma façon d’enseigner et d’évaluer les étudiants. Avec nos collègues de Louvain, on parlait plutôt “acquis d’apprentissage visés (AAV)” mais la philosophie était la même que celle du LabSET de l’Université de Liège pour le B.U.T. : l’approche par compétence et l’alignement pédagogique pour donner du sens à l’accompagnement de l’étudiant dans son savoir agir.

Là a été tout le travail de veille pédagogique de l’ACD GEII depuis 2014. Cela a permis à un certain nombre, parmi nous, d’anticiper les concepts de la réforme du B.U.T et de l’APC et de prendre du recul sur son application. Le travail en amont avec les professionnels de notre secteur nous a permis d’identifier quatre savoir-agir (compétences) liés aux métiers du GEII. Grâce à ce travail d’anticipation sur plusieurs années, nous avons mieux compris les enjeux de l’application de l’APC. Ainsi, nous avons été par exemple la seule spécialité des IUT à limiter à deux le nombre de compétences en 1ère année. Cela nous permet aujourd’hui de mieux accompagner les étudiants dans la philosophie de l’APC.

Cette rentrée 2023 voit la mise en place de la troisième année du B.U.T. GEII. Le chantier de la construction du B.U.T. GEII se termine donc progressivement, laissant nos équipes pédagogiques surmenées par l’énorme travail de mise en place depuis trois ans.

Elles ont donné comme d’habitude le maximum pour produire la meilleure application  possible de la réforme à leurs étudiants. Vient maintenant le temps long de la réflexion et des
retours d’expériences sur l’ensemble des trois années du diplôme.

L’APC est basée sur un triptyque : anticipation, action, remédiation. A nous de s’en inspirer pour améliorer continuellement notre B.U.T. GEII au fil de ces prochains mois et prochaines années. C’est tout l’intérêt de notre revue qui permet de lancer des sujets de réflexions et de prise de recul sur nos activités d’enseignements mais aussi de relater la vie de l’ACD, de faire un retour sur le colloque GEII, de mettre en lumière un domaine du GEII particulier… Le GeSi a toujours pour ambition de maintenir un lien entre les 51 départements GEII de France.

Dans la première partie de ce nouveau numéro, nous revenons, bien entendu, sur le 49ème colloque GEII qui s’est déroulé à Mulhouse. Nous remercions Frédéric Steiger, chef du département GEII de Mulhouse et toute son équipe pour cette belle réussite. Là encore, nous sommes une des rares spécialités à organiser un tel colloque chaque année ! Soyons en fiers ! Particularité du colloque de Mulhouse : trois commissions sur des thématiques particulières le jeudi matin et trois autres commissions à partir du jeudi aprèsmidi sur les trois parcours du B.U.T. GEII.

Après une présentation du département GEII de Mulhouse, vous trouverez un retour des six commissions : « Normalisation », « Initiatives et innovations pédagogiques », « Apprentissage » « ESE », « EME » et « AII ».

Un des outils difficiles à appréhender dans l’APC est sans aucun doute le portfolio. C’est l’objet de la seconde partie de ce numéro. L’ambition de ce dossier spécial est de démystifier le portfolio afin qu’une majorité d’enseignants se l’approprie et en comprenne l’intérêt. Après une introduction sur l’approche historique du portfolio et la typologie des divers portfolios, une part belle est consacrée à des exemples d’approche et de mise en œuvre dans les départements. Le dossier se conclut sur le changement de posture de l’enseignant.

Ce 98ème numéro se termine par la présentation du nouveau bureau de l’ACD ainsi que le calendrier 2023-2024. Différents ateliers sur l’accompagnement de l’étudiant en entreprise dans le cadre de l’APC, dans l’évaluation de ses compétences, sur la mise en œuvre de SAÉ multicompétences seront organisés dans les prochaines ACD élargies. Nous en ferons un compte rendu détaillé dans le prochain numéro du GeSi.

Bonne lecture à tous !

Thierry CONTARET, Président de l’ACD GEII

N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions, globales ou ciblées sur un article : redaction.gesi@gmail.com

Revue GeSi N°97

Colloque de Cherbourg février 2023 – Dossier : les objets connectés

Revue Fichier PDF

ÉDITORIAL

Bienvenue dans le numéro 97 de la revue GESI !

Nous espérions vous retrouver un peu plus tôt dans l’année, avant Noël précisément, mais l’accumulation des chantiers a mobilisé les énergies sur d’autres priorités. Il est clair que la présence au quotidien devant les étudiants, dans les commissions ou les groupes de travail en pleine transformation avec le BUT est autrement exigeante que la production d’une revue. La mise en retrait pendant quelques semaines ne saurait, néanmoins, nous faire perdre de vue la nécessité du temps long, dans lequel s’inscrit la revue. En parallèle du temps court, bouillonnant, que constitue l’exigence de répondre aux défis quotidiens, la revue ouvre l’espace de la réflexion, de la prise de recul et de la respiration à partir de laquelle de nouvelles dynamiques émergent et nourrissent les projets d’évolution pour la formation GEII.

Ce numéro fait une large part à ce qui s’est passé, échangé et imaginé pendant le temps fort qu’a constitué le Colloque de Cherbourg en Cotentin en Juin dernier. À côté du compte-rendu des 3 commissions, nous avons choisi un retour en images, manière de marquer l’importance des personnes dans l’activité des départements.

La Commission Goury était très attendue, puisqu’elle devait constituer le premier temps d’échanges approfondis sur le thème de la mise en place des SAÉ, et de leur accompagnement (portfolio notamment). Elle a proposé des retours d’expérience, ainsi qu’une séance de travail en ateliers, offrant aux participants la possibilité de s’expérimenter en direct sur de nouveaux terrains pédagogiques. La commission Tatihou a planché sur les évolutions en cours dans le domaine de la robotique, collaborative notamment, et ses implications quant à l’enseignement de l’automatisme, puisqu’elle fait partie intégrante du parcours AII. Quant à la commission Queen Mary, elle a travaillé sur la dimension internationale de la formation GEII, une composante toujours aussi importante dans le parcours des étudiants.

En seconde partie, nous inaugurons un dossier thématique sur les objets connectés. Le comité de rédaction avait annoncé son intention d’appeler à contribuer sur un thème lié à la formation GEII ; l’idée était de permettre de contribuer à la diffusion de la culture scientifique et technique dans un de nos domaines de prédilection, à partir de l’expertise de collègues, et de partager des expériences pédagogiques associées. L’appel a été entendu par deux collègues, qui nous exposent leurs travaux dans le domaine de l’Internet des Objets : merci à eux ! Et nous comptons sur votre prochaine participation.

Le GESI ne serait pas le GESI s’il ne donnait pas à voir la vie de la communauté GEII, sous une facette plus diversifiée, moins en prise directe avec le travail de formation. Cette fois, petit coup d’œil sur la Coupe de Robotique qui s’est déroulée en Juin dernier à Cachan, en format malheureusement réduit, mais bien résilient après deux années de confinement. À suivre, l’ami Gino, qui, de 1981 à 2019, veilla sur la revue GESI, conclut son parcours éditorial. Enfin, le portrait d’un jeune, passé par le département GEII de Nantes et aujourd’hui député de la République : comme quoi, le GEII mène à tout !

Le prochain numéro du GESI paraîtra à l’été ; d’ici là, l’assemblée générale de l’association se déroulera fin Mars lors de l’ACD organisée à Lille, rencontre au cours de laquelle le Comité de Rédaction sera renouvelé. Si vous êtes intéressé.e, faites vous connaitre !

Le 98 fera une large place au Colloque de Mulhouse, des 31 Mai, 1er et 2 Juin. Celui-ci est en train de s’organiser, avec des travaux en deux temps. Le jeudi matin, trois commissions à vocation transversale travailleront : l’une dédiée à l’innovation pédagogique dans les différents parcours, à travers les SAÉ ; une seconde s’intéressera aux normes et à la sécurité et la troisième à l’apprentissage. Le jeudi après-midi et le vendredi matin, trois groupes de travail se réuniront, chacun autour d’un parcours du BUT GEII : Électricité et Maîtrise de l’Énergie (EME), Automatismes et Informatique Industrielle (AII) et Électronique et Systèmes Embarqués (ESE).


Comité de Rédaction GESI – Février 2023

N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions, globales ou ciblées sur un article : redaction.gesi@gmail.com

Revue Gesi N°96

Lien vers le fichier PDF

Revue N° 96 – Autour du Colloque de Cherbourg mai 2022

ÉDITORIAL


Bienvenue dans le numéro 96 du GESI ! Après 2 ans et demi d’une existence intermittente, nous espérons reprendre le fil d’une parution régulière, ponctuée par deux numéros dans l’année. Le présent exemplaire, bousculé par l’actualité, s’organise selon un schéma classique que nous souhaitons faire évoluer à partir du prochain numéro.
L’agenda des départements GEII se concentre, depuis 2019, autour de la définition et du déploiement du BUT. Et il est tout naturel qu’elle occupe l’essentiel de cette revue, à travers plusieurs articles. Elle ne doit pas, pour autant, occulter le reste de la vie des départements. C’est pour cette raison que le GESI N°96 se présente dans une organisation cohérente avec le déroulement des derniers mois.

En premier, nous revenons sur le “drôle de Colloque de Créteil”, prévu en Juin 2020, et finalement réalisé en distanciel en 2021. Vous trouverez dans cette partie un condensé du travail effectué dans les deux commissions.

En second, un article de fond explore la mise en place des SAÉ, telles qu’elles sont implémentées lors du premier passage en BUT 1.

En troisième, focus sur le Colloque de Cherbourg. Le GESI a demandé au Département de Cherbourg de se présenter de façon approfondie, sans se limiter au traditionnel mot de bienvenue qui habituellement constituait l’éditorial du numéro précédent le Colloque.
Enfin, la dernière partie est consacrée à la vie de la “communauté GEII” : un premier article fait le point sur le concours robot, qui après des années florissantes, traverse une période délicate en raison de la crise sanitaire. De plus, parce que la communauté GEII et la formation existent grâce à des personnes, dont l’institution oublie trop souvent l’implication et la générosité, il nous est apparu important de rendre hommage à l’un de ces serviteurs qui œuvrent dans l’ombre, récemment et brutalement disparu. Enfin, le GESI est le support administratif d’une association qui soutient financièrement les actions décidées par l’Assemblée des Chefs de Département GEII. Cette association a tenu son Assemblée Générale lors de l’ACD du 18 Mars, et il est naturel que tous les collègues des départements aient accès à ce qui participe de la
vie de l’ensemble de la communauté. Dans l’avenir, et ce, dès le prochain numéro, le comité de rédaction GESI envisage d’accentuer la publication de thématiques approfondies, en place centrale de la revue. Ces thématiques pourront être techniques (l’internet des objets
par exemple) avec implications pédagogiques associées, ou plus généralistes. Dans cet esprit, vos contributions sont impatiemment attendues!

Comité de Rédaction GESI – Avril 2022
N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions, globales ou ciblées sur un article :
redaction.gesi@gmail.com
 

Lien vers le fichier PDF

GeSi N°95 – Autour du Colloque de Créteil- Septembre 2021


ÉDITORIAL

En transition…

Il y a un an, aux premiers jours de Mars, la communauté GEII se préparait à son colloque pédagogique annuel à Créteil et entamait les travaux préparatoires à la mise en place du BUT. Une ACD était planifiée à Poitiers, au cours de laquelle l’assemblée générale du GESI devait se tenir, selon son rythme annuel habituel. Et puis, les premiers messages des collègues de l’Est de la France annonçant qu’ils ne pourraient pas venir en raison de l’épidémie qui frappait leur région.
Les unes après les autres, les manifestations étaient annulées ou reportées, dont l’ACD. Le 17, tout le pays confiné se figeait brutalement. Chacun personnellement, chaque groupe qu’il soit professionnel, associatif ou familial, se souvient de cette entrée dans un nouveau mode de vie, à défaut d’être un nouveau monde comme les mois suivants l’ont démontré, et ce, en dépit des espoirs soulevés sous le coup de l’émotion.
Au printemps 2021, le soudain coup d’arrêt a été digéré, et la machine est repartie. Avec les moyens du bord mobilisés sous les impératifs de l’urgence dans un premier temps, puis, dans le long terme, portée par l’investissement des équipes. Il faudra un jour rendre hommage au travail effectué au service des étudiants, majoritairement invisible, parfois faussement dénigré. Certes la formation ne fait pas partie de la première ligne (les soignants), dans la lutte contre la pandémie, ni même de la deuxième (les “utilities”), elle joue pourtant un rôle essentiel dans la socialisation des jeunes, comme l’acharnement du gouvernement à maintenir les écoles ouvertes le plus longtemps possible l’a montré. Ceci étant posé, le temps est venu de, non pas, tirer un bilan, mais réordonner nos chantiers d’avenir.  Et le GESI n’y échappe pas…

  Ce qui s’est arrêté doit repartir..

Le confinement de Mars 2020 a donc suspendu ce qui se préparait. L’Assemblée Générale, au cours de laquelle une mise à jour des statuts de l’Association GESI était prévue, devait être l’occasion de débattre de la mission de celle-ci et de la pertinence de ses moyens d’action : revue GESI, Colloque, concours robot, autres actions ; elle a été différée sine die. Le numéro 95 planifié pour une parution avant le colloque de Créteil, idem. Était-ce dramatique ? Non, bien sûr. L’urgence était ailleurs, auprès des étudiants en premier.
Et comme tous les regards étaient légitimement tournés ailleurs, la revue GESI aurait pu disparaître du paysage, victime  collatérale et secondaire de la crise sanitaire. L’association dont le rôle de banque facilitatrice des échanges financiers n’est plus à démontrer aurait pu survivre, par nécessité, sur un profil strictement utilitaire. Ce n’est pas ce qui s’est passé, parce que les PACD, Patrice (Guillerm) le précédent et Ali (Sari) l’actuel, ont voulu que l’association et la revue poursuivent leur mission au cœur de la Communauté GEII. C’est dans cet esprit que plusieurs réunions de travail ont été organisées, à distance, de même que l’Assemblée Générale de l’association qui s’est tenu lors de l’ACD du 15 Décembre2020.
Celle-ci a élu un nouveau Conseil d’Administration, au sein duquel le comité de rédaction de la revue GESI a pour mission spécifique de poursuivre la publication de la revue GESI. Elle a également entériné le souhait de Gino Gramaccia (Bordeaux) de quitter le secrétariat après une très longue activité au service du GESI, ce dont l’Assemblée, au nom de toute la communauté GEII d’hier et d’aujourd’hui, l’a chaleureusement remercié.


La revue GESI doit, elle aussi, repartir 

La revue que nous publions aujourd’hui est “en transition” : pourquoi ? Personne n’est dupe du faible impact  aujourd’hui de notre revue. Par combien de personnes le dernier numéro, paru en Janvier 2020, a-t-il été lu ? Trop peu vraisemblablement, en dépit de la qualité des articles ou du travail de mise en forme réalisé par l’équipe opérationnelle de Bordeaux. L’objectif du GESI n’est pas de tenir le haut du pavé, en jouant le rôle d’une revue de recherche, mais quel est-il au juste ? Lors de nos échanges en Conseil d’Administration, le rôle fédérateur de la revue GESI a été réaffirmé. Concrètement, la revue doit exprimer le travail mené en commun au sein de l’ensemble des départements GEII : lien de partage d’expériences pédagogiques couvrant les différents domaines de la formation (sciences et techniques, sciences humaines), il doit permettre de concrétiser une même appartenance à la communauté GEII. Les collègues des départements doivent pouvoir y mesurer qu’ils font partie d’un ensemble, que cet ensemble les aide et qu’ils contribuent à aider l’ensemble.  La revue devrait aussi permettre aux industriels partenaires des départements GEII de comprendre que la formation dispensée localement est alimentée par tout un tissu national. Enfin, la revue doit illustrer notre réalité, à savoir : le GEII, c’est un ensemble de technologies auxquelles les jeunes viennent se former dans nos départements, mais aussi un ensemble de personnes travaillant ensemble pour rendre ces formations possibles.

Des perspectives à court terme…

Redonner une telle consistance à notre démarche ne se fera pas en quelques semaines. Nous avons à affiner cette transition vers une revue plus ramassée sur les objectifs ci-dessus, qui conduiront vraisemblablement à inverser la démarche actuelle dans laquelle les numéros sont construits à partir d’articles proposés par des personnes ou des groupes de personnes. Dans l’avenir, nous souhaitons organiser les numéros autour d’une thématique, que différents auteurs éclaireront par un des angles en rapport avec la formation GEII. Nous espérons amorcer ce changement avec le numéro 96.

Un numéro 95 pour marquer le moment

Le numéro 95, quant à lui, est à mi-chemin :  il intègre des articles rédigés avant la crise sanitaire, toujours pertinents néanmoins, d’autant plus qu’ils s’inscrivent, pour la plupart, dans la transition du DUT vers le BUT, que ce soit à travers l’expérience de projets transdisciplinaires ou trans départements.

De même, les retours d’expérience sur 10 ans de DUETI (Bordeaux) et 13 ans de formation tri-nationale constituent des éléments forts pour préparer le BUT international  qui s’annonce. Il amorce également une présentation plus incarnée de la communauté GEII, avec une interview d’Ali Sari, PACD depuis Juillet 2020, et une visite au département GEII de Créteil, organisateur du Colloque 2021, dans des conditions particulières connues de tous. Il aurait été bienvenu de parler largement du BUT sur lequel les groupes de travail travaillent d’arrache-pied, de sorte qu’il soit opérationnel dans les prochains mois. Sauf que, dans l’effervescence, le recul n’est pas facile à apprendre. Nous avons donc choisi de différer les articles prévus sur le sujet, au profit d’une publication destinée à populariser, auprès des équipes pédagogiques, l’approche compétences. Le format bande dessinée, proposée par Tuyêt Trâm DANG NGOC, une collègue du département Info de Cergy, emporte l’adhésion en transmettant le message aussi légèrement que intelligemment.


Bonne lecture !
Le Comité de Rédaction du GESI, Mai 2021

N° Hors série BD 2021

 Pourquoi cette publication ?
En publiant ce hors-série consacré à l’approche par compétences, le GESI
souhaite contribuer à l’évolution en cours à travers la mise en place du BUT.
L’approche par compétences fonde la nouvelle organisation du diplôme,
mais elle reste, pour beaucoup, difficile à appréhender.
Lorsque la BD de Tuyet Trâm DANG NGOC lui a été proposée, le Comité
de Rédaction du GESI a été séduit par l’approche innovante, quasi ludique
mais néanmoins très solide et validée par des personnes qui font autorité
dans le domaine. Il a alors décidé de lui offrir un support papier, bien moins
volatile que la forme électronique, et donc plus à même de laisser des
traces dans les esprits.
Ce fascicule est destiné à chaque collègue des départements GEII, afin de
l’inviter concrètement à faire un pas supplémentaire vers l’avenir de nos
formations. …

GeSi N°94 – Autour du Colloque de Longwy – Décembre 2019

Lien vers le fichier PDF

ÉDITORIAL

Chers collègues, chers amis,
Toute l’équipe organisatrice du colloque de Longwy vous présente ses meilleurs vœux pour cette année 2020.
Nous étions très enthousiastes et très heureux de vous accueillir dans nos locaux pour cet important évènement. La charge de travail fut énorme pour l’organisation du colloque GEII. Mais vos sourires sur vos visages et vos propos très agréables nous ont fait oublier la fatigue et le stress. J’espère que nous avons été à la hauteur de vos espérances. Que notre petite bourgade a été pour vous l’occasion de découvertes.  J’espère aussi que le programme des trois commissions vous a plu.
Dans la continuité du colloque de Nîmes, nous avons réussi à avoir une trentaine d’exposants industriels dans un salon de plus de 220 m² de stands. Nous tenons vraiment à les remercier pour leur confiance. En participant, ils ont pu proposer leurs produits de dernière génération. Plusieurs d’entre eux ont aussi animé des ateliers de présentations de produits, et ont également participé comme intervenants aux deux commissions techniques. Donc merci à eux.
Je veux vraiment rendre hommage aux organisateurs des trois commissions proposées,  je pense à :
– Hélène Bonnin et Pierre Olivier Lombarteix qui ont proposé et mené la commission « Pratiques Innovantes de l’enseignement de l’Anglais et en Anglais en GEII ». Ils ont réussi à mobiliser une quarantaine de collègues professeurs d’Anglais en GEII, ce qui est
exceptionnel.
– Jean Louis Salvat et Laurent Laval pour la commission « Internet des Objets IOT ». C’était la commission qui a mobilisé le plus de participants, et celle qui aurait pu durer beaucoup plus longtemps que les deux jours prévus, tellement il y avait d’intervenants et une richesse des débats.
– Et, Cédric Delattre (Longwy a également participé à l’animation) et Thierry Glaisner à qui je rends un spécial hommage car c’était sa dernière année avant une retraite bien méritée. Il a accepté malgré cela de tenir ce rôle. Merci à toi pour cette leçon d’investissement pour notre communauté.
Je tiens aussi à remercier chaleureusement tous les participants qui sont venus en nombre nous rendre visite et profiter de notre soleil et de la ballade sur la Moselle. Merci pour votre bonne humeur, pour vos mots gentils, pour ces moments de convivialité et plus généralement pour la bonne ambiance installée par tous.
Enfin, merci à toute l’équipe organisatrice du département GEII et de l’IUT Henri Poincaré de Longwy d’avoir travaillé tout au long de l’année universitaire pour la réussite de cet évènement très cher à la famille GEII.
C’est donc avec le sentiment du devoir accompli que je passe la main à mon collègue Georges Fried et l’IUT de Créteil-Vitry.
Bonne chance à toi.


Je suis certain que les collègues du département GEII de Créteil nous offriront un très beau et intéressant Colloque.
Je serai vraiment ravi et soulagé d’aller y participer.
Vive Créteil 2020 !

 

Consultez le site du Gesi : Créteil 3,4 et 5 juin 2020
Marouane Alma et toute l’équipe organisatrice de l’IUT de Longwy.

 

SOMMAIRE

• Édito de Marouane ALMA p 2
ACTES DU COLLOQUE DE LONGWY
• Commission 1 : Pratiques innovantes de l’enseignement de l’Anglais et en Anglais p 4
Pierre-Olivier LOMBARTEIX (IUT de l’Indre) / Hélène BONNIN (IUT d’Angers)
• Commission 2 : Automatismes avancés, Cobotique et Jumeaux numériques p 6
Thierry GLAISNER (IUT de Ville D’Avray) / Cédric DELATTRE (IUT de Longwy)
• Commission 3 : Internet des objets – IOT p 13
Jean Louis SALVAT (IUT de Nice Côte d’Azur) / Laurent LAVAL (IUT de Villetaneuse)


SCIENCES & TECHNOLOGIES
• Petit retour sur le Festival de Robotique de Cachan 2019 p 19
Hugues ANGELIS (Université Paris-Sud)
• Plateforme de T.P. SE 1A – K-IUT p 21
Philippe BUNEL (Université Paris-Est Créteil)
• Mise en place d’une application basique de l’IOT p 26
Aliou DIALLO (GEII – IUT Nice Côte d’Azur)
• Remise des prix du Concours National EEA organisé par le Club EEA
« Mon projet en 5 minutes » p 30
(Paris, Sorbonne Université Campus Pierre et Marie Curie)

GeSi N°93 – Colloque de Longwy – Mai 2019

Lien vers le fichier PDF

ÉDITORIAL

46e colloque Pédagogique National des Départements Génie Électrique et Informatique Industrielle.
Département GEII de l’IUT Henri Poincaré de Longwy
Dans la continuité de la 45e édition du colloque GEII qui s’est déroulée à Nîmes, deux commissions sont orientées industrie du futur (Industrie 4.0). La première est consacrée aux Automatismes Avancés, la Cobotique et les Jumeaux Numériques, et la deuxième
à l’Internet des Objets (IOT). Ces deux commissions rapprochent des présentations d’industriels sur les solutions et innovations proposées dans ces domaines, ainsi que des retours d’expériences de collègues. Une troisième commission porte quant à elle sur les pratiques innovantes de l’enseignement de l’Anglais et en Anglais en GEII. Elle se déroulera sous forme d’exposés et de tables rondes sur les pratiques innovantes utilisées et envisageables dans l’enseignement de l’Anglais.

Notre colloque est un moment privilégié qui allie travail, rencontres, discussions, retrouvailles et convivialité. C’est aussi un salon d’expositions et de démonstrations, de plus de 200 m² de stands, qui accueille nos partenaires industriels, fabricants de matériels pédagogiques et prestataires de services. Ceux-ci présentent leurs nouveautés technologiques à de nombreux collègues enseignants
spécialisés et responsables des achats venant des 51 départements GEII de France métropolitaine et d’outre-mer. Une partie de ces partenaires industriels propose bien entendu des ateliers pour vous montrer leurs derniers produits et vous faire participer à des travaux pratiques, de simulations et de démonstrations d’utilisation de matériels pédagogiques et logiciels professionnels.

Bienvenue dans notre belle petite ville de Longwy pour ce moment si important et très convivial de la vie de la communauté GEII de France. Cela d’autant plus qu’en cette année 2019, l’IUT Henri Poincaré de Longwy et son département GEII auront fêté leurs 50 ans d’existence. Il était temps de nous retrouver.
Marouane ALMA, Chef du Département GEII de Longwy

SOMMAIRE

Édito de Marouane ALMA ………………………………….p 2
AUTOUR DU COLLOQUE DE LONGWY
Commission 1 : Pratiques innovantes de l’enseignement de l’Anglais et en Anglais en GEII …………………………………………………..p 4
Pierre-Olivier LOMBARTEIX (IUT de l’Indre) / Hélène BONNIN (IUT d’Angers)
Commission 2 : Automatismes Avancés, Cobotique et Jumeaux Numériques ……..p 5
Thierry GLAISNER (IUT de Ville D’Avray) / Cédric DELATTRE (IUT de Longwy)
Commission 3 : Commission Internet des Objets (IOT) ……………………………….p 6
Jean Louis SALVAT (IUT de Nice Côte d’Azur) / Laurent LAVAL (IUT de Villetaneuse)
SCIENCES & TECHNOLOGIES
Cinquante nuances de CEM ……………………………………………………..p 7
Jean-Marc DIENOT (IUT Tarbes, Université P. Sabatier)
Impression de circuit imprimé électronique par méthode additive ……….p 12
Jean-Noël BOUTIN (GEII Brive-la-Gaillarde) / Michèle LALANDE (GEII Brive-la-Gaillarde)
Carlos VALENTE (GEII Brive-la-Gaillarde)
L’environnement NODE-RED pour l’enseignement des données structurées,
des réseaux industriels et de la supervision ………………………………… p 14
Serge BOUTER (GEII de Bordeaux) / Damien BLANCHARD (GEII de Bordeaux) / François DEMONTOUX (GEII de Bordeaux) / Martial LEYNEY (GEII de Bordeaux) / Laurence PERRIER (GEII de Bordeaux)
Les énergies renouvelables au département GEII de Longwy ……………p 18
Olivier DI PILLO (IUT Henri Poincaré de Longwy ) / Angel SCIPIONI (IUT Henri Poincaré de Longwy )
Damien GUILBER (IUT Henri Poincaré de Longwy ) / Edouard RICHARD (IUT Henri Poincaré de Longwy )
Marouane ALMA (IUT Henri Poincaré de Longwy ) / Harouna SOULEY ALI (IUT Henri Poincaré de Longwy)
HORIZON SCIENCES HUMAINES
Enseignement de l’anglais en GEII à l’IUT A de Villeneuve d’Ascq ……………………. p 24
Pierre LAPLACE ( Professeur d’anglais Département GEII, IUT A Université de Lille)
Activités à l’international

du Département GEII de l’IUT A-Université de Lille année 2019 ……………………. p25
Arnaud CAILLIER (Professeur d’anglais IUT A et Adjoint au Directeur en charge des Relations Internationales) Patricia GARAU (Professeur d’anglais au Département GEII)
Retour vers le futur : Mais pourquoi enseigner l’anglais ? (GESI n°1, 1981 p.15) ……p 26
Francis WALLET (IUT A de Lille)
Expérience pédagogique partagée : prendre du recul avec le retour d’expérience ..p 27
Florence HENON (GEII Chartres)
Blocs de compétences : work in progress
………………. p 29
Rémy GOURDON (IUT de Nantes)
Les compétences en management de projet ………………………………….p 32
Sandrine PAYAN (IUT de Bordeaux) / Gino GRAMACCIA (IUT de Bordeaux)

GeSi N°92 – Actes du Colloque de Nîmes – Juin 2018

lien vers la revue PDF

ÉDITORIAL

Nîmes – Maison Carrée

Chers amis, chers collègues,
Toute l’équipe d’organisation du colloque Nîmois vous présente ses meilleurs voeux pour cette année 2019.
Alors oui, je vous confirme aujourd’hui que l’organisation d’un tel colloque n’est pas une mince affaire !
Mais lorsque les retours sont positifs comme ils l’ont été, toute cette fatigue s’envole. J’espère que vous avez tous pu profiter de notre ville et surtout de nos trois commissions. Ce colloque fut très orienté industrie, à tel point qu’il y avait des industriels pendant les plénières et dans toutes les commissions. Cette décision a beaucoup plu à ces derniers qui ne demandent qu’à participer à cet événement afin de nous montrer ce qu’il se passe dans l’industrie.
Je dois remercier pour cela les organisateurs de ces commissions : je pense à Jean-Pierre Lenormand, Thierry Glaisner et David Glay pour l’industrie du futur. Cette commission aurait pu durer 4 jours tant le nombre de participants augmentait à l’approche du colloque. Quel bonheur de travailler avec ces trois-là ! Laurent Laval et son énergie débordante, Florent
Bruguier et Joël Durand (même les Nîmois étaient mis à contribution) pour la commission cybersécurité. Marouane Alma et Alain Tinel, qui ont dû contenir quelques conférenciers un peu long… pour la commission énergie et efficacité énergétique.

Merci bien sûr à vous tous d’être venus voir le soleil qui est finalement apparu le dernier jour. Merci pour votre bonne humeur, ces moments de convivialité et cette belle ambiance.
Merci enfin à toute l’équipe organisatrice, personnels du département et personnels de l’IUT qui ont travaillé d’arrache-pied pour la réussite de ce moment important pour les départements GEII.
C’est donc tout à fait détendu et serein que je passe le relais (l’enclume) à mon ami Marouane Alma et l’IUT de Longwy.
Quel bonheur d’aller participer à un colloque organisé ailleurs !
Le département GEII de Longwy est déjà très investi dans l’organisation et je ne doute pas qu’ils nous offriront à tous un très beau et très intéressant Colloque.
Nîmes 2018, 45e colloque pédagogique national a bien vécu vive Longwy 2019.


Patrick Effantin et toute l’équipe organisatrice du département GEII de Nîmes

SOMMAIRE

• Édito de Patrick EFFANTIN                                                                                                              p 2
ACTES DU COLLOQUE DE NÎMES
• Commission 1 : Cyber-sécurité                                                                                                      p 4
Laurent LAVAL (IUT de Villetaneuse)
• Commission 2 : Énergie et efficacité énergétique                                                                 p 8
Marouane ALMA (IUT de Longwy) / Alain TINEL (IUT du Havre)
• Commission 3 : Systèmes technologiques de l’Industrie du Futur                              p 12
Thierry GLAISNER (IUT de Ville d’Avray) / David GLAY (IUT de Lille)
Jean-Pierre LE NORMAND (IUT de Haguenau)
• Retour en images sur le Colloque de Nîmes                                                                            p 16
SCIENCES & TECHNOLOGIES
• CyberEdu à la Commission 1 Cybersécurité                                                                              p 17
Philippe WERLE (Vice-Président Outils de CyberEdu et Responsable du Management
de la Sécurité des Systèmes d’Information de l’Université de Bordeaux)
• Localisation et identification de ressources industrielles
par l’Internet des objets                                                                                                                       p 19
Eddy BAJIC (IUT Nancy Brabois)
HORIZON SCIENCES HUMAINES
• Le DUT GEII par apprentissage à l’IUT de Nancy-Brabois                                                    p 28
Franck Joly (IUT Nancy-Brabois)
• Projets tuteurés : une opportunité pour tisser du lien socio-économique                 p 31
Taha BOUKHOBZA (IUT Nancy-Brabois, Université de Lorraine)
Denis CRONEL (Centre interarmées de la solde, Défense Nationale)
Cédric JOIN (IUT Nancy-Brabois, Université de Lorraine)
Christophe SIMON (IUT Nancy-Brabois, Université de Lorraine)

ERRATUM
Page 4 du GeSi n°91, il fallait lire : Autour du colloque de Nîmes, et non Actes du colloque du Calais. Toutes nos excuses.