GeSi N° 32 Mai 1991

Lien vers la revue Pdf

ÉDITO

Il est des entreprises qui commencent simplement, dont les contours apparaissent a priori bien limités, et qui prennent au fil du temps un allure d’aventure. Lorsqu’en juin dernier, j’ai proposé Nancy comme département candidat à l’organisation de notre colloque pédagogique annuel, j’inscrivais celui-ci dan le cadre des réflexions sereines des commissions et des repas de gala qui le sont moins, que les habitués de cette manifestation connaissent bien.

Notre volonté de moderniser nos enseignements, de coller à la demande des milieux professionnels en Techniciens Supérieurs «  Génie Électrique » qualifiés dans le domaine des réseaux de communication, notre souci de ne pas ajouter sans cesse de nouvelles connaissances à enfourner en deux ans à nos étudiants, et les aspirations ministérielles de développer rapidement les IUT, ont conduit l’assemblée des Chefs de Département à proposer l’ouverture d’une nouvelle option consacrée à ce domaine avant les conclusions du colloque. L’évolution est donc importante, les modalités doivent être largement débattues, elles le seront au cours de ces deux jours à Nancy.

Par ailleurs, pour permettre à un plus grand nombre d’accéder à notre formation, en particulier à ceux que des problèmes de santé, de famille, ou d’argent empêchent de suivre les enseignements de formation initiale ou continue traditionnels, nos départements se sont lancés dans la formation multimédia… Les pionniers de nos départements nous présenteront au colloque les objectifs , leurs méthodes et leurs outils.

Actualité brûlante elle aussi, comme en témoignent les nombreux débats sur ce thème en cette période, dont ceux dans un colloque spécialisé qui nous fera concurrence puisqu’il a lieu également les 30 et 31 mai.

Le colloque de Nancy est donc résolument placé sous le signe de la nouveauté et devrait être une manifestation montrant une fois de plus à l’extérieur le dynamisme de nos départements.

A l’issue du colloque, j’espère que les participants pourront transmettre aux pantouflards, aux « indispensables dans les départements qui ne peuvent donc pas se déplacer », à ceux qui pensent qu’il fait froid à Nancy… ce message qu’ils pourront chanter, après avoir bu une gorgée de mirabelle, sur l’air folklorique bien connu dans notre région :

 » En passant par la Lorraine
Avec mes réseaux
Ce colloque valait la peine
Avec mes réseaux…. »

 

Francis LEPAGE

Chef de Département GEII de Nancy

______________________________

Sommaire

  • Travaux de la commission 1
  • Travaux de la commission 2
  • Travaux de la commission 3
  • Travaux de la commission 4
  • Réseaux : satisfaire aux besoins de communication des utilisateurs
  • Rôle de la EAO dans la formation linguistique
  • Gestion de projet
  • Lecture indispensable
  • Tribune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.