Le GeSi N° 26 Mai 1988

Lien vers la revue Pdf

EDITO

Les 41 départements Génie Électrique et Informatique Industrielle des IUT accueillent environ 10 000 étudiants et auditeurs effectuant la préparation du DUT et dispensent 1 200 000 heure-stagiaires de formation pour l’actualisation des connaissances des techniciens de la profession. Cette Mission de formation, à la fois technologique , scientifique et humaine, est assumée par un millier d’enseignants et d’ingénieurs-techniciens attachés à un département, et par un nombre équivalent d’enseignants extérieurs aux départements et d’ingénieurs de la profession.

D’une part, grâce aux compétences et au dynamisme des équipes pédagogiques que constituent les départements où sont rassemblés des enseignants de disciplines diverses, des ingénieurs et des techniciens, et d’autre part, la présence d’une instance officielle, la commission Pédagogique Nationale de la spécialité, et d’une instance officieuse, l’assemblée des chefs de département, l’identité Génie Électrique et Informatique Industrielle est bien affirmée au niveau national.

La Commission Pédagogique Nationale où siègent des membres de la pro et des membres enseignants , définit le programme en concertation avec l’assemblée des chefs de département, examine les rapports d’activités des départements, examine les demandes d’ouverture des départements, d’options, de DUT par U.V et d’années spéciales. Elle contribue également à la défense auprès du MEN de gros dossiers d’équipement tel que celui de l’IAO.

L’assemblée des chefs de département était, à sa création, une instance pour permettre à ses membres de se consulter périodiquement ( cinq assemblées ordinaires par année scolaire) à propos de la gestion de l’équipe pédagogique, du fonctionnement, de l’équipement d’un département et du recrutement des étudiants. Très vite, cette assemblée a assumé une coordination nationale au niveau de l’application du programme, des méthodes pédagogiques et surtout en ce qui concerne la création d’un enseignement dans les disciplines nouvelles telles que l’informatique industrielle (logique programmée, informatique, systèmes micro-informatiques), l’Électronique de la Puissance et l’Ingénierie Assistée par Ordinateur. Elle assure également notre représentation dans les manifestations nationales de la profession.

En ce qui concerne la coordination pédagogique, l’assemblée des chefs de département s’est entourée de trois instances efficaces : le colloque pédagogique national annuel, la publication Génie Électrique Service Information et L’École d’Été. Le colloque pédagogique national permet de réunir 140 enseignants pour débattre d’un thème pendant deux journées. Ce colloque est préparé par une commission qui consulte largement les départements et également la profession, et réunit des enseignants de toutes les disciplines ; Nous remercions Alain Berthon et son équipe pédagogique pour avoir organisé à Belfort le colloque 1989 autour du thème «  Communication et Formation Humaine ». Le prochain colloque sera tenu à Nîmes sous la responsabilité de Robert Aladebra. Le thème «  Enseignement des phénomènes analogiques en Génie Électrique » sera débattu. De tels débats ne peuvent être bien préparés ainsi que leurs conclusions diffusées qu’avec le support de la publication Génie Électrique Service Informatique créée en 1981 par Jean Pardies et animée aujourd’hui par nos sympathiques amis bordelais Gino Gramacia et Yves Simon que nous remercions. Le colloque pédagogique annuel rassemble le septième de l’effectif des enseignants dans leurs travaux et débats très fructueux. Les festivités qui l’accompagnent permettent de tisser des relations chaleureuses dans la communauté GE&II des IUT.

L’École d’été a été ouverte en 1981 à Lannion pour faciliter la mise sur pied d’une formation à la logique programmée au bénéfice de tous les étudiants et auditeurs préparant le DUT. Par la suite, les thèmes développés concernaient toujours une technique avancée du moment. Les dernières écoles ont concerné les « Réseaux industriels Locaux » (1987, Nancy), la «  Microélectronique ASIC » ( 1988, Toulouse) et la «  Vision assistée par ordinateur » (1989,Le Creusot). Les objectifs d’une telle école sont :

– la formation e t le perfectionnement des enseignants de la spécialité à l’implantation et l’exploitation dans leur département d’une technique moderne qui est en cours d ‘un intense développement industriel ;

– l’acquisition par des enseignants de la spécialité à la fois de connaissances fondamentales et d’un savoir-faire pratique directement utilisable dans leur département ;

-la mise au point de méthodes pédagogiques efficaces et indispensables pour dispenser un enseignement pratique du gros effectif accueilli annuellement par un département d’IUT (de 100 à 150 étudiants) ;

– la réunion de plusieurs dizaines d’enseignants et d ‘enseignants-chercheurs originaires de départements différents tant par leur implantation géographique que par leur équipement technique, pour harmoniser le contenu et le niveau de la formation à propos d’une discipline intégrée au programme national de la préparation du DUT de la spécialité.

Cette école est indispensable à l’évolution des départements de Génie Électrique et Informatique Industrielle pour dispenser une formation à la fois scientifique et technologique adaptée aux besoins de la profession. La tenue annuelle d’une telle école est la seule garantie du développement rapide d’une pédagogie efficace dans un enseignement technologique s’adressant à un gros effectif.

Dernièrement, cette école était supportée par le département d’accueil et la division Informatique de l’Enseignement Supérieur. Cette division a disparu dans la restructuration du MEN.

Pour renouer avec les services compétents du ministère afin d’obtenir un participation au financement de nos activités nationales telles que le colloque et l’École d’Été, et surtout pour solliciter une nouvelle aide pour maintenir et développer l’outil IAO, la tâche de l’assemblée des chefs de département et plus particulièrement celle du bureau sera lourde cette année. Parallèlement, la refonte du programme pédagogique est conduite dans l’optique d’une valorisation des travaux pratiques et techniques de réalisation dans la présentation du document de référence.

Pour la présente année scolaire, la composition du bureau de l’assemblée des chefs de dép est la suivante :

Président : Jean-Claude DUEZ
Vice-président : Robert ALABEDRA et Georges MICHAILESCO
Secrétaire : Daniel SARLAT

En quittant l’assemblée des chefs de département, je remercie tous ceux qui, ces dernières années, ont contribué à affirmer notre cohésion au niveau national et ont permis le développement de nos départements. Je souhaite une grande pérennité à nos départements et bon courage au bureau de l’assemblée.

Jean MICHOULIER

 

 

 

SOMMAIRE

Comptes-rendus des travaux des commissions
La communication dans l’Entreprise: Automobile Peugeot
Nécessité et Capacité de Communication en entreprise
La dimension culturelle en Entreprise : Pertes et Profils
Contribution à la réforme des TP/TR
Analyse de la Valeur, Communication et Formation Humaine
Ouverture dans le GeSi d’un espace de Communication
Echos de l’Assemblée des Chefs de département
Quelques photos du Colloque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.